16/01/2006

Te souviens-tu de la première neige ?

Nous étions comme deux enfants, t'en souviens-tu ? Nous étions allés chercher cette belle table chinoise en laque rouge chez l'antiquaire de chinatown que nous avait recommandé Jeff, celle qui me sert depuis de bureau et d'où je t'écris. Il avait commencé de neiger tôt la veille et déjà la ville était toute blanche. Soudain, vers 11 heures, ce fut une véritable tempête. Tout s'arrêta. Des gens riaient, les collégiens surtout. On entendait les sirènes des voitures de police et le bruit des pelleteuses qui dégageaient les rues. Nous étions ivres. L'air était pur comme à la montagne, le ciel s'éclaircissait un peu lorsque nous sommes sortis du métro. Il y avait un bon feu de cheminée à la maison. Mrs Shram avait mis des crumpets au chaud et il y avait du jambon de parme et du parmesan. Nous avons mangé assis sur le tapis devant la cheminée, tournés vers la baie. La neige recouvrait toute la terrasse. C'était beau. Simple. Bête. Nous ne sommes plus sortis pendant deux jours. Je crois que c'est ce week end que Lana nous a envoyé les dernières pages de son manuscrit. T'en souviens-tu ? Nous écoutions Alfred Deller chanter les chansons de Shakespeare ? Nous étions bien dans notre antre de l'Upper West Side. Sous la tempête de neige qui recouvrait New-York, nous étions coupés du monde.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...