22/12/2005

Histoire de sourires

Pas mignons ces deux-là ? Prochainement les mêmes à poil !Non, non je plaisante. Faut pas rêver, ce blogue n'est pas un site porno et la nudité si elle a sa place dans l'illustration de ma vie new-yorkaise telle que je me suis engagé à la décrire (et à la décrypter) n'a rien à voir avec ces lieux salaces qui fleurissent sur le net et où le corps des garçons - comme celui des filles d'ailleurs - est présenté comme de la viande sexuée. L'amour que je porte à la beauté masculine trouve son origine dans l'éducation que j'ai reçu. Aristophane, Platon, Callimaque... Tous ont célébré la beauté des garçons. Hadrien avait Antinoüs, Alexandre son Héphestion, Achille, Patrocle et David son Jonathan...

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...