06/11/2011

Mes lèvres le cherchent en vain dans la nuit...


"Tout s'est éteint. Hélas ! Il s'est échappé d'entre mes bras, commune ombre. Il était là ! Je le sens encore. Je l'appelle. Mes mains, mes lèvres le cherchent en vain dans la nuit..." (André Gide)

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...