19/05/2012

Sunday pleasures ou les doigts de pied en éventail...

Je n'ai jamais vraiment aimé le slogan de Nicolas Sarkozy, "travailler plus pour gagner plus" ne m'a jamais intéressé. certainement parce que je n'ai vraiment jamais eu besoin de gagner ma vie et que maintenant que je la gagne bien, j'ai toujours l'impression de gâcher le meilleur de mon temps pour des fadaises qui ne m'empêchront pas de mourir un jour et que je n'emporterai pas avec moi !Et puis tout ce temps passé à courir comme tout le monde ici me rebute de plus en plus. Comme s'il fallait prouver quelque chose à tout prix (encore une question d'argent) au lieu de savourer ce qui nous est donné et de profiter au maximum du temps qui passe. Je pensais déjà ainsi à dix ou à quinze ans. pourquoi changerai-je aujourd'hui ? Mes longues promenades sur les plages de l'océan ou dans les vignes de la propriété, puis quand j'étais étudiant, mes voyages à travers l'Europe, vaudront toujours davantage que mes réunions professionnelles et la course au profit ! Bref, c'est le week-end et j'ai bien l'intention de savourer chacund es instants que nous allons vivre à la maison avec peut-être finalement une petite virée loin de New York pour retrouver la nature véritable et un rythme plus "humain". Des tas de bouquins à lire, des envies de tarte aux pommes comme en France, des Dvd que David a ramené et une bonne bouteille de Médoc 2001 pour accompagner le rôti de boeuf et le yorkshire pudding dominical. Nous resterons chez nous aussi peut-être, heureux d'être tous les deux, tranquilles et toujours aussi bien l'un avec l'autre... Bon week end à tous !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...