23/03/2016

Lui qui a volé mon coeur


Il est entré dans ma vie comme un oiseau perdu vient chercher un refuge. il a crié mon nom qu'il ne connaissait pas pourtant très vite lui et moi nous nous sommes reconnus. Il était le prince de mes rêves, le désir de mes nuits. J'étais le frère, l'amant, un guide pour son cœur. il m'a donné son corps, ses larmes et sa joie. Je lui ai offert mes jours et puis mes nuits, ma vie aussi. J'ai tout abandonné, délaissé mes amis pour lui. Il a pleuré dans mes bras, il a ri avec moi. Longtemps nous avons marché, notre voyage était délire et plaisir. Puis un matin, il s'est fatigué de mon cœur, mes attentions ma tendresse ne trouvaient plus en lui l'écho d'autrefois. L'ennui prit la place de la lumière au fond de son âme fatiguée. Il est parti, sans un mot, sans une larme. sa main tremblait un peu pourtant. Il ne m'a rien laissé qu'un souvenir docile que je convoque et qui vient, chaque nuit quand je pleure.

2 commentaires:

silent a dit…

Salut
C'est triste, c'est beau et c'est bien écrit.
J'en ai les larmes aux yeux.
C'est sympa que tu reviennes :)
Les crieurs de journaux à New York commençaient à me sortir par les yeux
Amicalement. Alain

paul c. a dit…

Ce court texte convient parfaitement à votre petite âme , tendre et flottante.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...