16/10/2011

Mais il est où notre promeneur ?

A New York, on croise souvent des garçons qui gagnent leur vie en promenant les chiens quand les propriétaires n'ont pas le temps de le faire ou sont trop âgés ou malades pour sortir. Roy a 19 ans, il fait ça depuis quelques années et tout le monde dans le quartier le connait. Son sourire est ravageur et tout le monde l'apprécie. Souvent nous nous rencontrons dans le parc qui est à deux pas de la maison. Mon chien est toujours ravi de retrouver ses copains que Roy promène en sifflotant. Il nous arrive de bavarder. Hier soir, je l'ai invité à prendre un café avec nous. our une fois, il ne travaillait pas. Il est étudiant en littérature anglaise et prépare un méoire sur Chaucer. Il ya  donc encore des gens qui lisent Chaucer.



1 commentaire:

Baron Noir a dit…

Chaucer, j'ai pris plaisir à ses contes de Canterbury. Borges aimait beaucoup Chaucer, et quel goût plus sûr que Borges.
Je trouve très plaisant la façon dont vous livrez des bribes de vie new-yorkaise, des éléments de ce quotidien d'outre-atlantique que je n'ai pas l'honneur de connaître, à travers vos considérations et confidences. C'est un heureux mélange, très agréable à lire et toujours varié.

Bien à vous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...