26/10/2012

La passion, la jeunesse et la beauté

"Comme il faut du temps pour le destin ! Il fait marcher deux garçons sur la même route, des jours, des saisons, et soudain il choisit son crépuscule et leur permet de se rejoindre et de se prendre dans leurs bras. J'étais vieux de toute ma jeunesse, comme tous les garçons de dix-sept ans, j'aurai voulu retrouver notre premier souvenir commun, refaire un seul geste différemment puisque, à chaque image du passé, un rien eut changé notre amour. mais ce n'était que du rêve, le présents eul comptait."
Eric Jourdan

1 commentaire:

Chris a dit…

Merci pour cette belle citation de Eric Jourdan (fils spirituel de Julien Green), dont j'ai lu et aimé quasi tous les livres, dont Les Mauvais Anges, Saccage, Sang, Révolte, Le Garçon de Joie, L'Amour Brut, Lieutenant Darnancour, Le Songe d'Alcibiade, Le Jeune Soldat, ...
Belle écriture. Forte. Imagée.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...