27/08/2013

La douceur de ta peau


Revenus dans la grande ville qui ne dort jamais, mon principal repère c'est toi. Tu dors à mes côtés, fatigué du voyage. Ton corps est frais, j'aime la douceur de ta peau et cette harmonie qui parfume nos vies. Il suffit que nos épidermes entrent en contact pour que le monde entier s'efface. Alors, entre ces draps, il n'y a plus que nous. Toi et moi.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Maurice :
C'est beau ; c'est une déclaration d'amour des premiers jours à deux, malgré le temps passé.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...