28/09/2018

Aimer à perdre la raison


Cette image comme un tableau du Caravage. Contemporaine mais hors du temps, œuvre d'art née d'un désir assouvi, d'une réalité inattendue, et aussi certainement d'un travail de mémoire, une rencontre fortuite, le hasard qui n'en fut certainement pas un et une longue nuit d'un bonheur indicible, d'un partage de tendresse et de force, et puis, le plaisir partagé, la douceur de deux corps en harmonie qui reposent enlacés, apaisés...

1 commentaire:

Anonyme a dit…


On imagine qu'un moment de sexe va venir,après des préliminaires tout en tendresse.Frustrant car j'aimerais bien être présent,nu aussi!
Pierre

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...